ddlj1Que dire de nouveau sur ce film connu et archi-connu de tous les amateurs de films hindi (c'est simle, il est resté en salle pendant 6 ans en Inde soit 300 semaines d'exploitation) ?

Tout simplement qu’il faut se jeter dessus dès qu’une occasion se présente parce qu’il est réellement parfait.

Parfait en ce qui concerne :

  1. Le réalisateur et les acteurs : ce film a été réalisé en 1995 par Aditya Chopra (sur la photo), fils de Yash Chopra, grand maître des comédies romantiques en Inde (entre autre de Kabhi Kabhie, Dil To Pagal Hai ou le plus récent Veer-Zaara) et aussi frère de Uday. aditya_chopraSon fils ne démérite pas non plus, puisqu’il a aussi réalisé dernièrement Mohabbatein, aussi avec SRK. Aditya est également l’auteur du scénario de DDLJ, son père en étant le producteur. Lui-même est aussi aujourd'hui essentiellement producteur.

    Quant aux acteurs principaux, il s’agit tout simplement du couple mythique Shahrukh Khan/Kajol que l’on ne présente plus, dans ce qui est tout simplement le premier film de leur rencontre qui soit un tel succès ! (leur tout premier ensemble était « Baazigar » deux ans avant). Là dedans, ils sont géniaux de drôlerie et de sérieux en même temps, bref tout est crédible. C'est étonnant car au début Srk ne voulait pas faire le film et Aditya a du le convaincre longtemps ! Depuis, il dit que c'est ce film qui a fait de lui une star car avant il ne faisait que des films où il jouait le méchant et avec celui là il devenait crédible en "lover boy"... ce qui lui a permis d'obtenir le Filmfare Award du Meilleur acteur pour la seconde fois, en 1995 (après Baazigar en 1993).
  2. Le début du film : Kajol joue le rôle de Simran, jeune indienne née et ayant vécu en Angleterre à Londres avec sa sœur et ses parents dans un foyer modeste. Elle vit comme n’importe quelle jeune fille et rêve du prince charmant la_jolie_kaolqu’elle voit dans ses rêves. Sa première confidente est sa mère. Son père (joué par Amrish Puri) est quelqu’un de sévère, nostalgique de son Inde natale (une des chansons en parle très justement) et de sa culture : il déteste Londres mais s’y est réfugié pour essayer de vivre correctement.

    Au contraire, Raj (joué par SRK) est le fils d’un indien ayant très bien réussi à Londres, il est totalement incontrôlable et fait tout et n’importe quoi, sous l’œil bienveillant (si, si, je n’ai pas fait de faute) de son père qui l’incite à profiter de sa jeunesse à fond. Le père de Raj est joué par Anupam Kher, que SRK tient pour le meilleur acteur indien et qui a joué dans plus de 200 films !!!
  3. La construction du film : comme tout film hindi qui se respecte, DDLJ dure plus de trois heures (pour notre plus ddlj_02grand bonheur) et est coupé en deux grandes parties avec donc une entracte au milieu qui sert à l’origine aux spectateurs pour s’aérer, parler, commenter, boire et manger,... mais nous on peut tout à fait enchaîner !.

    La première partie est une comédie, et la seconde... une comédie aussi ! Sauf que la toute fin du film nous fait tomber dans le désespoir vu la situation tragique dans laquelle se trouvent nos deux héros. Il y a même des scènes de violence envers SRK ! Je ne vais pas en dire trop quand même pour ceux qui ne l’aurait pas vu.
  4. Le sujet traité : Dilwale Dulhania Le Jayenge a été traduit en anglais par « Brave-Heart will win the bride », soit en français quelque chose du genre « celui qui a le cœur brave aura la mariée » : ce qui correspond tout à fait au sujet du film : comment Raj va réussir, non pas à conquérir celui de la mariée (de son cœur il est sûr), mais celui ddlj2p1de son père afin qu’il lui confie la main de sa fille. Tout ça peut paraître rétrograde à nous européens mais la situation des mariages forcés perdure en Inde et l’attitude du héros face à cela est très digne car il ne choisit pas de s’enfuir avec la mariée, ce qui lui est tout à fait possible matériellement, mais plutôt de convaincre sa famille de l’amour qu’il lui porte et donc que ce soit d’eux mêmes qu’ils lui confient leur fille. "Va t-il réussir ?" est toute la question de la seconde partie du film tandis que dans la première on cherche encore le moment exact où les deux protagonistes sont tombés amoureux....

Je suis en train de faire de nouveaux messages pour décrire ce que j'ai aimé dans les deux parties du film, attention à ne pas les lire si vous ne voulez pas savoir comment se déroule l'histoire !