DDLC’est un bout de dialogue de la fin de la première partie du film Dilwale Dulhania Le Jayenge qui m’a particulièrement marquée. Elle rappelle toute l’intrigue du film et le titre : « l’épouse est à celui qui l’enlève ».

La scène se passe entre Raj (Shahrukh KHAN) à son père Dharamvir (Anupam KHER)
Raj regarde la lune en jouant sur les cordes de sa guitare, au bord de la piscine.
Son père arrive avec deux bières....

Raj : Bonsoir

Dharamvir : Une bière ?

Raj prend une bière

Silence...

Dharamvir : Quel est son nom ?

Raj : Simran,....

il est gêné, il se reprend,

Raj : heu... le nom de qui ?

Dharamvir : le nom de celle dont tu vois le visage dans la lune.

Raj prend un ton étonné et dit avec une fausse décontraction :

Raj : Allons papa ! Je ne suis pas de ceux qui perdent la tête pour une fille !

D : oui, c’est vrai ! Celles aux lèvres douces, aux beaux yeux,...

Il acquiesce

Raj : C’est ça.

D : Où habite t-elle ?

Raj : Qui ?

D : Elle, cette Simran

Raj : Je ne sais pas

D : A quoi ressemble t-elle ?

Il dit, tout attendri :

Raj : elle est adorable.

D : Quel est le problème alors ?

Raj : le problème c’est qu’elle est sur le point de se marier.

D : Et si tu empêchais ça ?

Raj : les choses étaient différentes à ton époque !

D : l’amour reste l’amour, c’est immuable.

Raj : Non, c’est trop tard maintenant... elle est promise à un autre

D : l’épouse est à celui qui l’enlève. Mon fils ne doit pas baisser les bras.anupamKHER

On ne contemple pas la lune, on l’a décroche.

Va ! Et reviens avec ton épouse. Compris ?